maydia

Home     Infos     News     Contact     Company

 

©2014 |  Maydia  |  Tous droits réservés

Catalogue


Accusés, Levez-vous !                                                                                                   <<<back 
















episode titles:

Magali Guillemot, La Théorie de l’Apparence

Le 5 décembre 1994, le petit Lubin, âgé de 57 jours, meurt des suites de maltraitances. Les parents, Magali Guillemot et Jérôme Duchemin, sont arrêtés. Les enquêteurs pencheront très vite du côté de la culpabilité de la mère, malgré la personnalité impulsive du père. Devant la cour d'assises de Nanterre, Magali Guillemot est condamnée, alors que son mari, Jérôme Duchemin, est acquitté. La loi ne permet pas au parquet de faire appel de cet acquittement, de sorte que, devant la cour d'assises de Paris qui doit statuer sur l'appel de Magali Guillemot, le jury et les magistrats n'auront pas d'autre choix que celui de condamner la mère du petit Lubin au risque de ne punir personne pour la mort de l'enfant.


François Besse, Pardon et Rédemption

En 2002, 25 ans après les faits, François Besse, ancien compagnon de méfaits de Jacques Mesrine, ennemi public numéro 1 et Prince de l'évasion, est jugé pour ses actes les plus graves.  L'homme qui se présente devant la cour s'est métamorphosé en prison. La justice devait elle condamner lourdement un homme qui avait déjà pris le chemin de la rédemption, du pardon et de la réinsertion ? C'est à cette question que le jury a du répondre après un procès historique qui marquera un point final à la grande criminalité des années 70.


Antonio Ferrara, Artifices et Pétards Mouillés

Antonio Ferrara, braqueur rendu célèbre par sa spectaculaire évasion de Fresnes en 2003, passe aux assises en novembre 2009 pour le braquage d'un fourgon blindé survenu à Toulouse en 2001. Dans le box des accusés, les six braqueurs présumés clament leur innocence. Seuls deux d'entre - eux, ont été mis en cause par la présence de leur ADN sur les lieux de l'attaque. Antonio Ferrara et les autres mis en cause ont été confondus principalement par la technique des bornages téléphoniques. Mais en l'absence d'autres preuves ou témoignages, Antonio Ferrara aurait-il pu être victime de sa réputation dans cette affaire?


Le Casse de l’UBS Genève, Pas Vu Pas Pris

Le 25 mars 1990, une équipe de braqueurs effectue le «casse du siècle» à l'UBS Genève.

Rapidement, la police helvétique confond les suisses qui ont « apporté » l'affaire à une équipe de braqueurs.

Le cerveau de l'équipe Suisse, Michel Ferrari, désigne plusieurs personnes originaires de Corse.

14 ans plus tard, le procès de l'équipe de braqueurs présumés corses a lieu en l'absence des témoins suisses. La justice restera-t-elle impuissante ou les accusés seront-ils condamnés en l'absence même de traces du butin ?


Mamadou Traoré, l’Ombre du Marabout

Mamadou Traoré, tueur et violeur en série fait six victimes en 1996. Les survivantes sont défigurées par les coups, amnésiques. Il frappe avec ses poings, dans un déferlement de violence. Pourtant, au procès, il dira qu’il n’est pas responsable: il a été marabouté, victime du gri-gri maléfique qu’il porte. Menteur mythomane ou malade mental ? Les experts, les magistrats et le jury vont notamment devoir répondre à cette question.


Fofana, Des Barbares dans la Cité

En 2006, Youssouf Fofana et son «gang des barbares», séquestrent pendant 24 jours un jeune juif de 23 ans, Illan Halimi.  Le jeune homme sera torturé puis assassiné. Le procès fleuve des 26 criminels impliqués dans cette affaire tentera de définir si ce crime fut principalement crapuleux ou purement antisémite..


Mickaël Fréminet, Le Racisme et la Bêtise

En marge du défilé du  Front National du 1er mai 1995 à paris, Mickaël Fréminet, un jeune skinhead, pousse un marocain dans la Seine. L'homme se noie sans que son agresseur et ses amis ne tentent de lui porter secours.

S’agit-il d'une simple rixe tragique ou d'un véritable crime raciste ?D'autre part, le Front National porte-il une part de responsabilité dans ce drame ?


Bob Denard, Le Soldat de la République

Dans le monde secret des mercenaires, Bob Denard, 70 ans, est devenu une sorte de légende, un "corsaire de la République" tombé pour ne pas avoir compris que le temps des "affreux" était révolu. Véritable « vice-roi » des Comores pendant plusieurs décennies, Bob Denard est accusé du meurtre du président de l'archipel.

En l'absence de témoin, de preuve et d'expertise, va-t-on finalement condamner Bob Denard pour l'ensemble de son œuvre ?


Philippe Naigeon, La Folie Meutrière

Soirée du 19 mai 1994, villa Scheffer, Paris XVIe. Philippe Naigeon, brillant Polytechnicien, assassine son épouse et deux de ses enfants à coups de marteau et de crosse de pistolet. Seule la plus jeune de ses enfants survivra. Face au jury, au public et au magistrat, l'homme démontre lors de chaque audience l'étendue de son insanité mentale. Pourtant, pris en otage par les expertises psychiatriques qui le déclarent apte à être jugé, les jurés vont devoir se prononcer sur sa culpabilité.


Didier, un meurtre inutile

Le 8 juin 1993, Christian Didier assassine René Bousquet de cinq balles. Aussitôt après le meurtre, il appelle toutes les rédactions de Paris, pour une conférence de presse, souhaitant passer pour un justicier.

René Bousquet, ancien chef de la police de Vichy, était sur le point d'être jugé pour crime contre l'humanité. L'acte de Christian Didier a privé le public d'un procès historique.

Mais ce procès aurait-il eu lieu ? Et Christian Didier a-t-il finalement fait œuvre de justice ?

C'est notamment à cette question que la cour d'assises de Paris devait répondre en jugeant ce personnage.

 

Le Figaro

jeudi 5 décembre 2013


Accusés, Levez-vous!


«Toute la force de cette émission tient dans la personnalité de Philippe Bilger.

Cet ancien avocat général près de la cour d'appel de Paris revient, avec passion, sur les réquisitoires lors des grands dossiers criminels qu'il a eu à traiter. On pénètre dans la tête d'un juriste d'élite où se mêlent technique et considérations humaines. Très instructif.»